Importer des identifiants Radio France : exploration, limites et question

Dans un précédent article de blog, nous mentionnons que les médailles d’argent sont un critère d’admissibilité pour avoir sa biographie sur Wikipédia en français. Il existe un autre critère spécifique, bien plus délicat à démontrer : être un auteur ou une autrice de référence dans son domaine. Pour pouvoir argumenter en ce sens, il faut s’appuyer sur une reconnaissance de cette expertise : par exemple avec des interventions dans les médias nationaux, comme ceux de Radio France. Avec WIKIF, nous avons facilité l’accès à cette information.

Photo d'un bâtiment en forme de cercle, avec les logos de Radio France, vu de haut en perspective cavalière. Au premier plan, la Seine. A l'arrière-plan, des bâtiments de Paris.
Maison de Radio France
Architecture-Studio, CC BY-SA 3.0

L’importance des identifiants Radio France

Il y a quelques mois, Pierre-Yves Beaudouin, wikimédien en résidence en Nouvelle-Aquitaine, se désolait du faible nombre d’identifiants Radio France rattachés à une personne dans la base de données Wikidata.

Copie d'écran de 3 déclarations dans Wikidata, dont celle de l'identifiant Radio France de Fred Vargas.
Page Wikidata d’une chercheuse CNRS avec mention de l’identifiant Radio France

En effet, lorsque cet identifiant est renseigné, il est proposé dans les liens en bas de la biographie sur Wikipédia, comme prolongement de la lecture. En un clic, il permet d’aller écouter toutes les interventions d’une personne sur les antennes du groupe Radio France, à savoir : France Inter, France Info, France Bleu, France Culture, France Musique, FIP et le Mouv’.

Copie d'écran des liens externes avec l'identifiant RadioFrance
Affichage du lien vers Radio France dans les liens externes en bas d’une page Wikipédia.

Grâce aux formats longs de Radio France, ces émissions laissent aux chercheurs et chercheuses le temps de développer leurs travaux et de détailler les résultats de leurs recherches. Cet identifiant donne également un lien direct à la voix à la personne et parfois à son image quand la page Wikipédia en est dépourvue.

Du côté des personnes qui n’ont pas (encore) leur biographie sur Wikipédia, l’identifiant Radio France permet de signaler ces interventions dans les médias, notamment nationaux, et de faciliter les recherches sur une potentielle admissibilité. Si intervenir sur une émission sur Radio France n’est pas une condition suffisante pour démontrer une expertise dans un domaine, elle y participe.

Enfin, Wikidata étant une brique importante d’internet, FAIRiser ces informations favorise les réutilisations futures dans différentes applications.

Schéma représentant les principes FAIR avec schéma loupe, verrou, recyclage et bouton accessibilité.
Le principe des données FAIR : Faciles à (re)trouver, accessibles, interopérables et réutilisables.
Image par SangyaPundir, CC BY-SA 4.0

Un des objectifs du projet Wikif est de réaliser des opérations de remédiation. Grâce à la richesse des nombreux outils proposés par OpenRefine, il est assez facile d’aligner les identifiants de Radio France avec la page Wikidata des chercheuses et des chercheurs. Mais l’opération reste longue. Dans un premier temps, nous avons commencé par les personnels CNRS, les plus faciles à trouver dans le jeu de données de Radio France.

Les résultats de l’import des identifiants Radio France

Avant notre import, environ 80 personnes mentionnées comme appartenant au CNRS par Radio France, avaient un identifiant sur Wikidata. À présent, on en compte plus de 400.

L’exploration de ce jeu de données a mis en lumière un point, pour le moment plutôt spécifique aux femmes, qui pose problème dans Wikidata : le fait d’être connue par son nom de naissance et par son nom de femme mariée, avec un double identifiant à la clé. Or, Wikipédia n’affiche qu’un seul identifiant, donc une partie seulement des interventions sur Radio France.

Photo de Ghislaine Dehaene-Lambertz
La pédiatre et neuroscientifique Ghislaine Dehaene-Lambertz est connue sur Radio France sous deux noms : Ghislaine Dehaene-Lambertz et Ghislaine Dehaene. Des deux identifiants Radio France, seul un est utilisé par Wikipédia et seulement une partie de ses interventions y sont donc disponibles.
Photo par GhisD, CC BY-SA 4.0.

Ce cas n’est pas isolé : on rencontre également le problème avec la retranscription des noms en langue non-romane (russe, chinois..). Il semble ici plus pertinent que ce doublon soit corrigé sur Radio France et non par une évolution de Wikidata.

Les limites des identifiants Radio France

En important les identifiants Radio France pour le CNRS, il y avait l’espoir de pouvoir réaliser quelques analyses sur les questions de genre. Or elles ne sont pas réalisables en l’état, en raison du jeu de données en lui-même :

  • Complétude des informations sur Radio France : il est impossible de se baser uniquement sur la mention “CNRS” issue du descriptif présent sur la page d’une personne sur le site internet de Radio France. Les personnes invitées ont des textes de tailles variables (quand elles en ont un) qui peuvent omettre l’institut de recherche. Il faudrait que tout le jeu de données soit intégré (25 484 identifiants au 11 juillet 2023) pour avoir des chiffres plus justes.

  • Complétude des informations sur Wikidata : le base de données liste plus de 500 personnes employées par le CNRS et intervenues sur Radio France. Ces personnes peuvent aussi être un soutien à la recherche, sans que cela ne soit précisé, ce qui s’éloigne de notre analyse. Les chiffres de Wikidata sont donc plus important, mais sans aucune garantie d’exhaustivité et avec des sources souvent manquantes pour valider ces affirmations.

  • Fraîcheur des données : une personne peut intervenir sur Radio France avant d’entrer au CNRS. Le cas inverse est également possible. Or, Radio France ne mentionne pas la date de mise à jour de ses informations.

  • Une chercheuse peut intervenir plusieurs fois sur Radio France et un chercheur une seule mais pour un temps de parole total supérieur (et inversement). Cet identifiant ne permet pas des analyses fines.

Il n’est donc pas possible d’indiquer une prise de parole à XX% féminine, les chiffres seraient faux. Il n’est pas possible non plus d’affirmer que parmi les femmes participant à Radio France, seules XX% ont une biographie sur Wikipédia en français : c’est s’avancer sur les données. Pour estimer la parité dans les médias de Radio France et le biais de genre dans les sollicitations des personnels CNRS, Wikidata n’est pour le moment pas la bonne méthode (mais on peut consulter les données actuelles).

La sociologue Christine Delphy, directrice de recherche au CNRS, dispose d’une biographie sur Wikipédia en français qui mentionne, grâce à Wikif, ses interventions sur Radio France.
Photo : Matthisvalerie, CC BY-SA 4.0.

Que faire pour les personnes absentes de Wikidata ?

Pour cet alignement de données, le choix s’est centré uniquement sur les personnes ayant déjà une page Wikidata. Une quarantaine de chercheurs et chercheuses CNRS, dont une quinzaine de femmes, n’ont donc pas encore leur page sur la base de données associée à Wikipédia.

Bien sûr, ils et elles ont déjà une certaine visibilité du fait de ces interventions sur Radio France, média public parmi beaucoup d’autres. On peut également penser que poursuivre cette mise en lumière avec la création d’une page sur Wikidata peut faciliter la rédaction d’une page Wikipédia. Mais ajouter des scientifiques sur Wikidata, c’est aussi les indexer dans une titanesque base de données avec d’autres identifiants, base par ailleurs très utilisée par les moteurs de recherche.

Alors doit-on les ajouter ? La question est ouverte : vos arguments sont les bienvenus dans les commentaires de cet article !

Merci à Jacques Daleas, informaticien à l’UMR TREE, pour l’extraction des données de Radio France.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Delphine Montagne (9 octobre 2023). Importer des identifiants Radio France : exploration, limites et question. Wikif. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vvp3


2 réflexions sur « Importer des identifiants Radio France : exploration, limites et question »

  1. Pamputt

    Bonjour et merci pour cet article intéressant présentant le travail réalisé ainsi que quelques réflexions. Est-il possible d’avir une liste des personnels du CNRS qui n’ont pas encore d’élément Wikidata. De manière générale, je pense que ces personnes sont admissibles sur Wikidata (mais pas forcément sur Wikipédia) car elles ont probablement (co-)auteur ou (co-)autrice d’un article scientifique qui possède un élément sur Wikidata ; ça répond donc à un besoin structurel de Wikidata (qui est l’un des critères d’admissibilité).

    Répondre
    1. Delphine Montagne Auteur de l’article

      Bonjour,
      Merci pour votre lecture ! Doit-on indexer dans une base de données, qui contient de très nombreux identifiants servant à l’évaluation automatique du monde académique, des chercheurs et des chercheuses qui n’y sont pas encore ? C’est le cœur du questionnement de ce post. Ici, il a été fait le choix de ne pas diffuser davantage de données. L’avis des wikimédiens et wikimédiennes nous intéresse !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.